INHUMATE NEWS

    Partagez
    avatar
    Fred / INHUMATE
    Néant
    Néant

    Masculin
    Nombre de messages : 130
    Age : 50
    Date d'inscription : 01/03/2008
    02032008

    default INHUMATE NEWS

    Message par Fred / INHUMATE

    -> CONCERTS

    * 15/03/08 Concert (Londres / Royaume Uni) INHUMATE + PUTREFY + HOVADAH + more
    * 26/04/08 Barroselas Metal Fest XI (Barroselas / Portugal) INHUMATE + HIRAX + WARHAMMER + CARNAL FORGE + more
    * 14/06/08 Deathfeast Open Air 2008 (Hünxe / Allemagne) INHUMATE + IMPALED + DERANGED + ROMPEPROP + more
    * 15/06/08 Concert (Dijon / France) INHUMATE + DYING FETUS
    * 20/12/08 Metal Chaos Fest (Erfurt / Allemagne) INHUMATE + CRUEL EXPERIENCE + BURIED + more

    ** flyers en fin de topic

    -> DISCOGRAPHIE

    * Notre split avec les allemands de DEPRESSION est disponible. Plus d'info en écrivant à inhumategrind@wanadoo.fr



    * Une cassette live (concert du 11 février au Molodoi) tirée à 100 exemplaires va sortir chez GATE OF HORROR (Pérou)
    * Voici le titre "NS2" de NAKED SCARECROW enregistré à l'arrache au Molodoi de Strasbourg le 11 février 2008 avec en guest pour les vocaux : Kevin Sharpe (BRUTAL TRUTH), Christophe (INHUMATE) et Seb (SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION)

    -> UNITED SICKNESS FEST : Myspace U.S.F.

    * L'U.S.F. # 1 est désormais derrière nous. 300 entrées payantes pour un festival qui, aux dires entendus ici ou là, laissera des traces dans les mémoires. Comme c'était le cas lors des S.G.F. l'ambiance dans le pit était monstrueuse, le public a bien réagi pour quasiment tous les groupes (BRUTANAL / NAKED SCARECROW / D.E.O.A.G. / SATAN'S REVENGE ON MANKIND / PSORIASIS / JIG-AI / HAEMORRHAGE) ! Nous voudrions les remercier une fois encore pour leurs prestations !
    * D'ores et déjà un slide show (photo et montage de Tonton) est visible ICI. Le report, d'autres photos, etc... seront bientôt en ligne sur le blog de www.myspace.com/unitedsicknessfest
    * En prime (et avec son accord), voici un photo de Javier (qui était venu spécialement de Londres pour le fest) après son slam raté sur JIG-AI. Diagnostique : les 2 poignets cassés et 10 points de suture sur le front.... Nous l'avons fait ajouter à la guest list de notre concert à Londres le 15 mars, c'est quand même la moindre des choses :)



    -> INTERVIEW

    Une interview centrée sur GRIND YOUR SOUL est parue dans le n° 64 d'UNDERGROUND INVESTIGATION. Elle est téléchargeable en format pdf ICI

    -> VIDEO

    Une video extraite de notre prestation au Molodoi le 11 février est visible ICI.

    -> GRIND YOUR SOUL

    Notre liste de distro a été mise à jour, elle est téléchargeable ICI en format pdf.

    -> DIVERS

    * Nous avons trouvé LE webmaster qu'il nous fallait en la personne de TOS
    * Yannick n'a plus le net pour quelques temps, donc tous ceux qui voulaient le contacter que ce soit pour le booking ou la distro peuvent passer par Fred : inhumategrind@wanadoo.fr

    -> INSOLITE

    Si vous ouvrez bien les yeux, vous verrez que le nom d'INHUMATE est entouré d'un coeur sur la photo ci-dessous. Rhololo nous avons des supportrices acharnées pour le Barroselas Metal Fest ! Voici la page myspace de ces charmantes demoiselles !



    -> FLYERS





    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    avatar

    Message le Mar 1 Avr 2008 - 15:19 par Fred / INHUMATE

    -> CONCERTS

    * 26/04/08 Barroselas Metal Fest XI (Barroselas / Portugal) INHUMATE + HIRAX + WARHAMMER + CARNAL FORGE + more
    * 14/06/08 Deathfeast Open Air 2008 (Hünxe / Allemagne) INHUMATE + IMPALED + DERANGED + ROMPEPROP + more
    * 15/06/08 Concert (Dijon / France) INHUMATE + DYING FETUS
    * 20/12/08 Metal Chaos Fest (Erfurt / Allemagne) INHUMATE + CRUEL EXPERIENCE + BURIED + more

    * LIVIDITY nous a proposé de tourner avec eux en Avril 2009 (17 dates) en Europe. Toujours sympa d'être contacté même si nous ne pouvons répondre par l'affirmative.

    ** flyers en fin de topic

    -> DISCOGRAPHIE

    Nous inviterons les WEEPERS CIRCUS sur un titre de notre prochain album. Quand les extrèmes se rencontrent...

    -> INTERVIEW

    Une nouvelle interview est disponible sur ce blog GRINDZONE UA MYSPACE et la même en russe (pour ceux qui seraient familier avec cette langue) SITE GRINDZONE UA

    -> VIDEO

    * Une video (de très mauvaise qualité) extraite de notre concert à Londres à été postée sur Youtube
    * Cette video (Laiterie 2007 ?) a aussi été ajoutée récemment. Du INHUMATE pur jus :-)
    * Et ICI en voici une autre filmée à Colmar le 22 décembre par notre pote lybien Chaosospher !

    -> UNITED SICKNESS FEST

    Qq videos (HAEMORRHAGE et S.R.O.M.) ont été mises en ligne sur youtube, cliquez ICI

    -> FLYERS



    avatar

    Message le Jeu 27 Mar 2008 - 23:34 par Fred / INHUMATE

    Les docteurs et les bouchers sont de retours en image hé, hé.... Je viens de recevoir les photos "officielles" du fest (merci Tom 8) ). En voici qq'unes, d'autres sont visibles sur le MYSPACE USF et enfin une troisième série sera visible sur le site www.grind-your-soul.com à la prochaine mise à jour. Enjoy the united fucking bloody thirsty sickness :>-<:



    Florent "naked", comme dans la grande tradition du groupe :DD




    Les deux compères ! Qu'est ce qui les oppose, hein ? :hydrocéphale:




    Le bordel, faut que ce soit le bordel ! Grind ou bien !!!!!!








    Ultimate Czech grind core bulldozer commando ! JIG AI !!!!!!!!




    Une petite faim à 4 heures ?




    Luisma ! Doctor es anatomy !




    La jolie Ana. Un peu scotchée à la scène, mais bon :lol:




    Amitié ibéro-française sur fond de sang :>-<:
    avatar

    Message le Lun 17 Mar 2008 - 19:43 par Fred / INHUMATE

    Et voici le report de Damien de notre intense periple londonien ! Comme d'hab l'original (ainsi que celui de Christophe) est visible ICI.

    Merci merci merci Mr Lambert !

    Vous ne connaissez pas Mr Lambert, et moi non plus d’ailleurs, vu que je ne l’ai rencontré que pendant environ 6 secondes. Mais cet homme va rester très important dans l’histoire d’Inhumate !

    J'espère que vous êtes prêt parce cette fois c’est du très très lourd, le samedi matin fut un grand moment de sueurs froides, pétages de plomb, fracassage de bureau, et montées de jurons incontrôlés.

    Reprenons depuis le début. Samedi matin 15 mars, réveil à 6h00. Ca déconne pas, on va jouer à Londres ce soir ! J’ai passé le vendredi soir à vérifier que mon matos était prêt, bien emballé et paré pour faire 1000 bornes en avion. Guitare, noisegate, égaliseur, jacks, téléphone portable, chargeur, caméra numérique, chargeur de la caméra (R.I.P.).
    06h30. Encore 10 minutes avant que Fred ne vienne me chercher, tout va bien, il me reste à vérifier que j’ai mon portefeuille avec ma carte d’identité, indispensable pour prendre l’avion. Plus que ça à vérifer et tout est bon… Voilà…

    Vous la sentez venir l’embrouille là ?

    Le portefeuille n’est pas dans mon sac à dos, pas grave, je l’ai sûrement laissé dans la salon.
    Le portefeuille n’est PAS dans le salon.
    Restons calme, il doit être dans le meuble du couloir.
    Pas dans le couloir.
    Une sale petite goutte de sueur froide perle dans mon dos, je prends une grande inspiration, j’essaie de réfléchir. Je me refais les pièces de l’appart une par une à fond, pas de portefeuille. Je fais le calcul vite fait dans ma tête : Pas de larfeuille = pas de pièce d’identité = pas de concert à Londres = la fin du monde et une auto-pendaison imminente.

    Je me concentre : ca y est ! Je l’ai oublié au labo en partant du boulot hier ! Il est 6h40. Fred arrive, je lui dit qu’on doit juste faire un rapide saut à mon labo pour récupérer mes papiers et hop en route pour l’aéroport de Baden. Je me calme pendant le trajet, je sais que j’ai oublié mon portefeuille au labo et que toute cette histoire ne nous fera perdre que 10 minutes, temps dont nous disposons largement.

    Je monte dans mon labo, et à première vue pas de portefeuille sur mon bureau, qui est un peu en bordel. Une fouille rapide devrait arranger ça. Je cherche, je fouille, je remue, je flippe, je gueule, pas de larfeuille. J’essaie de prendre du recul, et de refouiller. Il est forcément là quelque part...

    Mais rien de rien. Je redescends rejoindre Fred, je lui fait un signe de la tête, genre ceux qu’on voit dans les séries américaines se déroulant en milieu hospitalier, quand le médecin doit annoncer à la femme que le mari n’a pas survécu l'opération...

    Fred voit ce hochement de tête négatif, et a pas l’air d’aimer ça du tout . Quant à moi je commence franchement à pâlir. Je lui dit « On retourne chercher chez moi, j’ai du louper un truc, c’est pas possible ». Mais une de fois de + c’est l’échec. Je retourne tout l’appart, pète un câble, retourne carrément au labo pour une nouvelle fouille, re-pétage de câble, je me frappe la tête contre le bureau comme un malade, c’est l’horreur. Je vois déjà le week-end se profiler : un concert à Londres qui s’annonçait culte tombé à l’eau, les regards silencieux mais lourds de signification de mes compères les prochaines semaines, et l’éternelle faute conne sur ma conscience, ça va être dur à supporter tout ça. Fred, Chris et Yannick m’attendent devant chez moi pendant que je reviens du labo. Je ne suis plus blanc, je suis translucide. J’arrive, je leur refais le signe de tête fataliste « Urgences »-style. C’est la merde. Londres, ce sera une autre fois.

    Dernière chance potentielle : j’ai chez moi un passeport. Le problème : il est périmé depuis 7 ans et j’ai 13 ans sur la photo, je ressemble à un petit rongeur, laisse tomber, ils laisseront jamais passer ça à l’aéroport. Je me dis que ce cauchemar commence à être lourd et plus très drôle, mais non, CA arrive vraiment. Tant pis, on tentera avec le passeport prépubère. Silence de mort dans la voiture alors qu’on s’apprête à partir de chez moi, je sombre gentiment du côté obscur à tout jamais dans ma tête avec la culpabilité énorme d’avoir empêché le groupe de vivre une expérience outre-manche inoubliable. On est encore dans mon quartier, désespéré, en route sans aucune conviction vers Karlsruhe. Soudain mon téléphone vibre. Mon père m’appelle.
    « - T’es où ? il me dit.
    - On est en route vers l’aéroport. (j’ai une voix qui ressemble plus à rien, trop d’émotions)
    - Un mec m’a appelé, il a trouvé ton portefeuille, il t’attend chez lui pour te le rendre, il n’y a rien de qui a été volé, tout est encore dedans ».
    Pas croyable. Et où habite cet homme ? A 2 fucking rues de là où on se trouve, à côté de chez moi! Je débarque chez le gars, qui s’appelle, bien sûr, Mr Lambert ! Cet homme distribue les journaux tôt le matin, a trouvé lors de sa tournée mon portefeuille par terre dans la rue une demi-heure + tôt et a tout de suite appelé à mon ancienne adresse indiquée sur ma carte d’identité ! Je raccroche, 30 secondes après je suis chez le gars, il me rend mon portefeuille, je sais pas comment lui dire merci, il dit « y’a pas de quoi ».
    Je réintègre la voiture, gaz, en route vers l’aéroport. Les 45 minutes de trajet ne suffiront pas à me recomposer. C’est le genre d’histoire dont on dit « c’est trop gros d’inventer un truc pareil ». Eh ben là c’est vrai. Imaginons que ce cher Mr Lambert n’appelle pas, no fuckin' London. Ou alors qu'il finisse sa tournée à 9h00 et pas à 7h30. No fuckin' London. Ou encore qu’il décide d’appeler + tard, juste 30 minutes + tard. Mon père m’aurait appelé alors qu’on est en Allemagne, sur le point de se taper la honte avec mon passeport Club Dorothée. Pas le temps de retourner à Strasbourg pour le chercher. No fuckin' London.

    Et pourtant on y va ! Check-in, embarquement, décollage à 11h (ça fout les jetons les avions) et de diou on survole la Manche. On est parti ! On en reparlera tout le week-end, de ce début de virée… Au final, bien + de chance que de malchance non ?

    Arrivée à Londres, le temps est gris mais pas pluvieux. Une charmante femme nommée Rosie nous y attend. La soirée est organisée par RedRaven, l’asso créée et gérée par elle et 2 autres femmes, Sherrie et Katia. 3 femmes organisant une soirée pareille, la classe. 1h de bus, 20 minutes de métro, 10 minutes de marche à pied, on dépose le matos à l’hôtel. On a 2 heures devant nous avant de faire les balances. L’occasion de faire un petit tour à pied dans Camden Town ! Le quartier est hallucinant, 10 tatoueurs et pierceurs au mètre carré, des punks ici et là, des boutiques de fringues absolument partout, une ambiance agitée et festive, plein de monde dans la rue. On s’arrête boire une bière, en train d’ESSAYER de réaliser qu’on est dans une des villes les plus cultes au monde, et à quel point il s’en est fallu de peu pour qu’on loupe ça.

    18h on fait les balances. La salle, le Purple Turtle, peut contenir 300 personnes max environ, une vraie bonne petite salle rock’n’roll qui sent bon le grind, avec le bar juste à côté de la scène et un backstage surelevé donnant vue sur l'ensemble du lieu.

    Le premier groupe attaque, il s’appelle Bludgeon. Une boîte à rythme remplaçant le batteur, j’ai du mal à rentrer dedans, cependant le gratteux est très bon (un mec d’une gentillesse très appréciable, qui m’a également prêté son ampli, anothergood.gif ), et certains passages instrumentaux sont bien vus.
    Viens ensuite Hovadah, le meilleur groupe j’ai trouvé. C’est pas assez rapide pour des amateurs de grind, mais c’est extrêmement puissant et bien composé, avec des bons riffs bien destructeurs.
    Enfin vient Putrefy, death efficace, bon chanteur (également un mec très cool), mais forcément on va jouer juste après alors je suis pas très concentré. Au passage, parmi les personnes présentes ce soir il y a un certain Javier dans le public, celui-là même qui s’est brisé les deux bras et qui a eu besoin de 12 points de sutures sur le front suite à un slam malencontreux sur Jig-Ai à l’USF, 3 semaines auparavant ! La quintessence du grind ! Toujours souriant, vraiment sympa, c’est un plaisir de le voir.

    Je ne suis pas convaincu que la foule soit très chaude (un peu + de 100 personnes je pense), et j’appréhende un peu comment va se passer le concert. La scène est petite, chose qui est arrivée rarement depuis que je suis dans le groupe, et je suis heureux de découvrir de nouvelles conditions de concerts. Les premières 10 minutes se passent bien, pour ma part je prends du plaisir mais ne suis pas à fond dedans. Et d’un coup tout s’emballe, le public réagit, on joue vite, quelques problèmes de son pas très graves, et ça commence franchement à être la guerre devant la scène. « For Lust » donne naissance ( icon_wink.gif) à un gros pogo fantastique à voir, nos nouveaux morceaux ont l’air de vraiment plaire, quelques regards entre nous du genre « putain ça chie là ! », un rappel, bref, au final un concert absolument jouissif et un public bien + motivé que je ne le croyais. A noter qu’on a l’impression que celui-ci est composé de beaucoup + de gens de tous les pays (Slovaquie, rép. Tchèque, Espagne, Irlande, Suisse), permanents ou de passage à Londres, que d’anglais pure souche comme on pourrait s’y attendre. Au passage, il y aura quand même eu un pouce et un nez cassé parmi les pogoteurs…

    Une after avec DJ metal est proposée dans le bar jusqu’à 3 heures du mat, ce qui permet de réviser les classiques (ou de combler certaines lacunes dans le domaine pour moi icon_mrgreen.gif ). On boit des bières, on papote, on se marre, on mange chez un asiatique à 3 heures du mat, on se poile devant le spectacle d’un mec dormant LITTERALEMENT debout dans son magasin de clopes, tout seul, dans le noir, droit comme un piquet, puis on se couche gentiment à 3h30, pour se lever à 8h30.

    Forcément le retour est toujours moins joyeux que l’aller, c'est long (départ de l'hôtel à 9h30, arrivée à Strasbourg à 18h00) mais on est plutôt en forme, on raconte des conneries, on se remémore la soirée, le fait qu’on a FAIT UN CONCERT A LONDRES, et forcément on reparle de ce cher Mr. Lambert, qui va avoir droit une bonne bouteille de vin cette semaine !

    Ca fait beaucoup de perrinades de ma part mine de rien en un an et demi au sein du groupe, mais ce qui est perturbant c’est qu’on a vraiment du mal à savoir si je suis poissard ou chanceux en fin de compte ! icon_biggrin.gif

    Bref un week-end fantastique, des souvenirs à la pelle, et un concert qui laisse de puissantes marques indélébiles chez nous, et espérons également à ceux qui étaient présents ce soir-là au Purple Turtle. Merci à RedRaven de nous avoir donné cette occasion !

    Et voici qq images (parfois "symapthiquement" commentées :-)) sur le forum pré-cité !



    avatar

    Message le Sam 8 Mar 2008 - 19:35 par Fred / INHUMATE

    Belle interview parue dans le n° 3 de METAL ART (Russie / Belarus) :)





    avatar

    Message le Dim 2 Mar 2008 - 22:25 par AranHell

    merci pour les news !
    pauvre type qui s'est fracassé dans son slam... je compatis

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Mar 2017 - 5:00